• Des infermière pour le maquis

    Des infermières pour le maquis

    Des infermière pour le maquis

    Farida Petroni, une jeune inférimière algérienne, veuve d'un combattant de l'ALN, lance "un appel à l'aide à tout le monde arabe", le 7 novembre 1958, au Caire.

    Pendent la guerre d'indépendance, les femmes du maquis ne prennent pas les armes mais demeurent cantonnées à leurs rôle traditionnel. Elle s'occupent de cuisine, du linge et des soins aux blessés. En revanche, dans les villes, des "poseuses de bombes" agissent au sein des réseaux FLN.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :