• En Campagne Dans L'Aurès

    En Campagne Dans L'Aurès

    En Campagne Dans L'Aurès

    Des soldats en opération dans l'Aurès installent leur campement le 15 novembre 1954 à M'Chounèche, dont le caïd a été abattu au matin de la « Toussaint rouge ». Si les réseaux FLN sont vite démantelés à Alger, tout l'effort militaire se concentre sur l'est du territoire, en particulier dans l'Aurès, où l'ALN est commandée pour cette zone par le « chef historique » Mostefa Ben Boulaïd. De plus en plus active, elle provoque de fréquents accrochages avec l'armée française. Le général Paul Cherrière, commandant en chef des forces armées en Algérie jusqu'en juillet 1955, se plaint avec constance de l'insuffisance des effectifs pour appliquer sa tactique du « peigne fin ». Celle-ci s'apparente plutôt au marteau-pilon et se révèle inefficace, en raison de la nature accidentée du terrain et en raison de la mobilité des katibas, qui en connaissent chaque infractuosité. Paul Cherrière est par ailleurs partisan des « représailles collectives » - traditionnelles dans les colonies -, qui auront pour principal effet de chasser vers les maquis un nombre croissant d'hommes fuyant la répression et la destruction des villages.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :