• Tag ouamrane

    Résultats pour la recherche du tag ouamrane :
  • ABBANE RAMDANE (1920-1957) Responsable P.P.A. région Sétif (1948) ; membre C.N.R.A. et C.E.E. F.L.N. (1956-1957). Né le 10 juin 1920 au village Azouza dans le douar Aït-Iraten près de Fort-National dans une famille très pauvre, Abbane Ramdane effectue ses études au collège de Blida et...

    Lire la suite...

  • ...Constantinois ne connaissaient que Saad Dahlab, envoyé fin mars 1956 par Abane pour les sonder sur l'éventualité d'un congrès, Ouamrane, un ami de longue date et Ben M'Hidi qu'ils n'avaient pas revu depuis ce 25 juillet 1954 où, dans une villa du Clos-Salembier, ils avaient décidé à...

    Lire la suite...

  • Il fallait prévoir la sécurité des grands patrons qui allaient se réunir quelque part en Kabylie. La grande conférence - Abane disait même congrès- allait s'ouvrir en juillet, pense Si Sadek, ce 15 juillet 1955. Tous les chefs de zone et les représentants de l'extérieur devaient se réunir...

    Lire la suite...

  • Robert Lacoste avait refusé la grâce. Le 19 juin à l'aube, une affichette blanche fut collée sur la porte d'acier de la prison de Barberousse. C'est un boulanger de la Casbah qui de son magasin aperçut le premier l'affiche dégoulinante de colle. Il savait que cela signifiait qu'une exécution...

    Lire la suite...

  • Après l' arrestation de Rabah Bitat , Ouamrane, fut chargé de l'Algérois, il avait effectué sa dernière tournée en Kabylie. Il quittait le pays dont il connaissait toutes les montagnes, la moindre vallée, la totalité des responsables, pour créer de toutes pièces une nouvelle région:...

    Lire la suite...

  • Le contact perdu avec Le Caire, Krim et Ouamrane pensaient bien le renouer ce mardi 15 mars. Les deux hommes venaient de débarquer de Kabylie appelés d'urgence par Bitat. Ils avaient pris le train a Palestro comme deux bons paysans qui «descendent» à Alger. Il était d'autant plus facile de...

    Lire la suite...

  • Lieutenant Abdelhafid Amokrane, Colonel Amirouche Ait Hamouda Photo commémorative similaire à d'autres dans les maquis de la Wilaya III, où on peut identifier Le lieutenant Abdelhafid Amokrane (à gauche) auprès de son chef, Le légendaire Colonel Amirouche Ait Hamouda (à droite), armes aux...

    Lire la suite...

  • ...Qui sait si, parmi tous ces maquereaux, ces putains, ces indicateurs de toute sorte dont la Casbah grouille, on n'allait pas le reconnaître ? Place du Gouvernement, Bitat prit un taxi qui le déposa à Hussein-Dey. Il devait rencontrer le sergent Ouamrane, qu'il n'avait pas revu depuis le 1er...

    Lire la suite...

  • ...de la région de Tizi-Ouzou dont le chef de daïra était Zamoum Ali. Avec lui, Krim se sentait aussi à l'aise qu'avec Ouamrane. Il était « son second bras droit » ! Krim Belkacem n'avait pas été satisfait outre mesure de l'attaque des casernes. Elles avaient presque toutes échoué. En...

    Lire la suite...

  • ...30 Une sentinelle tourne comme un ours en cage sur l'étroite plateforme du mirador qui surveille les alentours de la caserne de Boufarik, sur la route de Blida. Ouamrane, aplati sur le sol, rampe protégé par les troncs des orangers. Il fait signe à ses hommes d'avancer de la même manière....

    Lire la suite...