• Pour que nul n'oublie

    Pacification, pour que nul n'oublie

    Pour que nul n'oublie

    Exécution extrajudiciaire, pour que nul n'oublie...

    Pour que nul n'oublie

    Le Martyre, pour que nul n'oublie...

    Pour que nul n'oublie

    Morts dans nos villes et nos mechtas, pour que nul n'oublie...

    Pour que nul n'oublie

    Peu importe l'âge, pour que nul n'oublie...

    Pour que nul n'oublie

    La torture, Pour que nul n'oublie...


    votre commentaire
  • Groupe ALN

    Aux maquis de Souk Ahras

    Photo sans date précise, aux maquis de Souk Ahras, où on peut voir un groupe de 18 combattants de l'ALN très bien armée posent fièrement au côté de leur chef (premier debout à gauche) future colonel commandant de la wilaya I de 1960 à 1962 et chef d'état-major de l'armée en 1963 Taher Zbiri.

     


    1 commentaire
  • MISÈRE ET BIDONVILLES

    MISÈRE ET BIDONVILLES

    En 1960, à la périphérie d'Alger, les bidonvilles sont nombreux. Les militaires des SAS (Sections administratives spécialisées) y sont solidement implantés. Ils y exercent un contrôle étroit et y effectuent un certain travail social depuis l’éviction du FLN pendant la bataille d’Alger.

    Une population misérable s’y entasse, en grande partie venue des campagnes désertées à cause de la guerre et de la politique de déplacement destinée à priver I'ALN du soutien des villageois. La principale conséquence de cette politique est la destruction du tissu social traditionnel. Jeune sociologue en Algérie, en 1960, Pierre Bourdieu explique : « Le peuple algérien connaît aujourd'hui une véritable diaspora. Les déplacements de population, contraints ou volontaires, ont pris des proportions gigantesques. Selon les estimations, le nombre des personnes déplacées se situe entre un million et un million cinq cent mille. Ce dernier chiffre étant le plus proche de la réalité. On peut admettre qu’un Algérien sur quatre vit en dehors de sa résidence coutumière. »


    2 commentaires
  • Amirouche et Omar Ben Boulaïd

    Amirouche Aït Hamouda et Omar Ben Boulaïd


    2 commentaires
  • Ben Bella, Kennedy, JFK

    Ahmed Ben Bella aux USA

    En Octobre 1962, le Président du Conseil algérien, Ahmed Ben Bella est reçu à la Maison Blanche par le Président américain John Kennedy.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique