• Tag alger

    Résultats pour la recherche du tag alger :
  • MISÈRE ET BIDONVILLES En 1960, à la périphérie d'Alger, les bidonvilles sont nombreux. Les militaires des SAS (Sections administratives spécialisées) y sont solidement implantés. Ils y exercent un contrôle étroit et y effectuent un certain travail social depuis l’éviction du FLN pendant...

    Lire la suite...

  • ...Guerroudj, avaient remis « Betty » à Fernand Yveton, tourneur sur métaux à l’usine à gaz d’Alger. Tous trois étaient des militants communistes intégrés aux réseaux terroristes F.L.N. de la capitale. C’est Benaceur Toufik qui dirigeait ce réseau «bombes » groupant des Européens...

    Lire la suite...

  • Manifestation anticolonialiste à Alger, en décembre 1961

    Lire la suite...

  • Mohammed Harbi et Ahmed Ben Bella Mohammed Harbi à gauche et le président algérien Ben Bella, au siège du FLN à Alger en mars-avril 1964.

    Lire la suite...

  • Bidonville musulman, Hussein Dey - Alger Un bidonville musulman dans le faubourg algérois d'Hussein Dey. 70000 personnes, chassées des campagnes, vivent dans des conditions insalubres sur le pourtour de la ville symbole de la réussite française. supérieur à celui de l'Hindou, et...

    Lire la suite...

  • ...des armes c'était le but du voyage de Ben M'Hidi au Caire. Boussouf, d'après les rares nouvelles qu'on en avait, faisait de même au Maroc dans la région de Nador. Seuls l'Algérois et la Kabylie était régulièrement reliés à Alger. En accord avec Krim, Abane décida d'envoyer Yacef au Caire.

    Lire la suite...

  • Après l' arrestation de Rabah Bitat , Ouamrane, fut chargé de l'Algérois, il avait effectué sa dernière tournée en Kabylie. Il quittait le pays dont il connaissait toutes les montagnes, la moindre vallée, la totalité des responsables, pour créer de toutes pièces une nouvelle région:...

    Lire la suite...

  • ...d'urgence par Bitat. Ils avaient pris le train a Palestro comme deux bons paysans qui «descendent» à Alger. Il était d'autant plus facile de passer inaperçu qu'un branle-bas de combat extraordinaire agitait la gare de Palestro : des éléments de tabors s'apprêtaient à partir renforcer le...

    Lire la suite...

  • A la fin du mois de novembre 1954, Rabah Bitat, le chef de l'insurrection pour la zone algéroise, s'était retrouvé seul. Il n'avait pas fallu quinze jours à la police pour démanteler son réseau. Son adjoint, Zoubir Bouadjadj, était en prison avec tous les hommes des commandos d'Alger....

    Lire la suite...

  • Rue de Bab El-Oued Scène de rue A Alger, vers 1956, à Bab El-Oued, cette photo montre Le Bar Du Bienvenue.

    Lire la suite...